Front Antifasciste 2.0

Appel : Front Antifasciste de Liège 2.0

Pendant des années un Front Antifasciste a été actif sur Liège qui rassemblait de nombreux acteurs, institutionnels ou non, de la région liégeoise. Ce front pluriel a été, nous en sommes convaincus, d’une importance significative dans l’absence de réelle présence d’une extrême droite structurée dans notre région. Il a notamment empêché à au moins deux reprises (en Outremeuse et en Hors-château) que celle-ci dispose d’un local qui lui aurait permis de se rassembler et de s’organiser.

Force est cependant de constater que les dissensions au sein de l’extrême droite et ses résultats électoraux insignifiants ont quelque peu endormis les antifascistes qui ont peut-être cru trop vite que la bataille était gagnée après le reflux du début des années 1990. Si une coordination avec une réelle existence au-delà d’un nom ou d’un label n’existe plus depuis des années, l’antifascisme reste une réalité dans la région liégeoise. De nombreuses associations, structures, groupes militants ont de manière plus ou moins importante cette dimension dans les valeurs qu’elles et ils portent. Beaucoup ont ainsi continué à mener des projets d’éducation et de formation sur ces questions. Tout comme des groupes affinitaires ont continué à mener un combat sur le terrain. Mais si ces différentes actions et pratiques se côtoient, une réelle liaison permettant de les renforcer mutuellement manque.

Ce constat est d’autant plus alarmant que le danger jamais disparu a fortement repris force et vigueur les dernières années, particulièrement depuis la constitution du gouvernement MR-NVA. Plusieurs indicateurs montrent que la vigilance envers les idées d’extrême droite et envers celles et ceux qui les portent a baissé d’un à plusieurs crans. Une tolérance mal comprise a ouvert des brèches dans un cordon sanitaire que l’on pouvait penser clairement établi.

C’est pourquoi un Front Antifasciste 2.0 a été relancé à Liège en janvier 2019. Un front regroupant le plus largement possible toutes les sensibilités de l’antifascisme sans jugement de valeurs sur les méthodes ou les degrés d’engagements mais ayant un objectif clair et précis : la lutte contre les propos, idées, actions de personnes ou de groupement d’extrême droite. Il est un lieu d’échange des pratiques, informations, et actions de toutes celles et ceux qui y participeront.