PARTICIPANT.ES

Charte

  1. Toute forme de discrimination (propos, idées, actions) qui reproduit et/ou encourage une quelconque forme de domination (racisme, sexisme, homophobie, xénophobie, transphobie, grossophobie, classisme, agisme, validisme, colonialisme, antisyndicalisme…), sera combattue au sein du Front Antifasciste de Liège 2.0.
  2. Le Front Antifasciste de Liège 2.0 est un réseau d’individus. Personne ne peut communiquer ou agir au nom du Front, mais tout le monde peut le faire en tant que « participant·e au front ». Il est moins question de communiquer d’une seule voix ou à l’aide d’un seul mode d’action que d’échanger et de réagir en conscience de nos divergences solidaires.
  3. Le Front Antifasciste de Liège 2.0. est un lieu d’échange de pratiques, d’informations, et d’actions animé par celle·eux qui y prennent part.
    – L’assemblée est composée d’individus de sensibilités différentes.
    – Les actions et activités s’organisent en sous-groupes.
    – Tout·e acteur·ice institutionnel·le, membre d’une organisation socioculturelle, membre d’un parti politique ou d’un collectif peut évidemment être participant·e au Front, mais c’est en tant qu’individus qu’ielles participent aux assemblées et aux sous-groupes de travail (voir plus bas).
  4. L’ensemble des moyens de communication utilisés par le Front Antifasciste de Liège 2.0 (site, comptes sur les réseaux dits sociaux, affiches, photos, actions, interviews, etc.) se veulent être un reflet de la diversité des modes d’action et une plateforme de ressources contre le fascisme et les extrêmes-droites. Ce site est un relai des articles de participant-es et de sympathisant-es du Front ainsi qu’une ressourcerie, validés par les points de la charte elle-même.
  5. Sécurité et anonymat : on ne communique pas sur la participation d’une personne aux activités et aux actions du Front sans son accord explicite. On ne peut connaitre, et décider, à la place des autres les pressions qu’elles pourraient subir de la part des fascistes, administrations, polices, patrons, professeurs, proches réactionnaires, etc. Pour ne citer qu’un exemple, des personnes sans papiers se sont vues refuser leur droit de séjour pour participation à des assemblées militantes. Oui c’est ça la Belgique, à nous de la changer.

Lors de la deuxième assemblée, un groupe de travail a soumis la « clarification » suivante :

Les associations signataires participent de fait à la lutte antifasciste de par leurs activités et discours. Certaines plus que d’autres. Elles peuvent toutes être très utiles aux chantiers du front antifasciste.

Les personnes membres d’associations qui participent à une assemblée le font en leur nom, elles n’ont pas tout le poids de leur organisation lorsqu’elles parlent. Il est bien sûr utile et souhaitable de connaitre nos différentes « casquettes », mais nous ne pouvons y être réduites. Faire des liens lorsque c’est pertinent et se renforcer mutuellement suffit.

Concernant les partis politiques (et non « les membres de partis »), dont certains ont clairement l’antifascisme dans leur « ADN » et d’autres non, il est décidé de ne pas les inclure comme signataires pour éviter les divisions stériles quant à ce qui nous occupe.

Liste des associations et collectifs signataires du Front Antifasciste de Liège :

Si votre organisation ou collectif veut soutenir l’appel du FAL 2.0 envoyez un mail à liege[at]antifascisme.be

  • À Contre Courant
  • À Nous La Nuit
  • Arsenic2
  • Association Belgo-Palestinienne (ABP) de Liège
  • Association pour la Taxation des Transactions Financières et l’Action Citoyenne (ATTAC) Liège
  • Autistes Associé·es
  • Barbaria
  • Barricade
  • Le Beau Mur
  • Boulangerie Sans Patron
  • Boxe Populaire Liège
  • La Braise
  • Cafétéria Collective Kali
  • La Casa Nicaragua
  • Centre d’Action Laïque (CAL) Liège
  • Centre Culturel Kurde
  • Centre PolyCulturel Résistances (CPCR)
  • Cercle Julien Lahaut
  • Les Chats Errants
  • Le Chaudron
  • La Cible
  • Collectif de Résistance Aux Centres pour Étrangers (CRACPE)
  • Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion (CVFE)
  • Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes (CADTM)
  • Communauté Chilienne de Liège
  • CSC Liège-Verviers-Oostbelgien
  • D’une Certaine Gaieté
  • En Compagnie du Sud
  • Étudiant·e·s de Gauche en Action (EGA) Liège
  • FGTB Liège-Huy-Waremme
  • Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) Liège – Soralia
  • Festival de Liège
  • Gluegang
  • Institut d’Histoire Ouvrière, Economique et Sociale (IHOES)
  • Jeunes Anticapitalistes (JAC) Liège
  • Jeunes CSC Liège-Verviers-Ostbelgien
  • Jeunes FGTB Liège-Huy-Waremme
  • Jeunes Organisés Combatifs (JOC) Liège
  • Kraktakara Soundsystem
  • Latitudes Jeunes
  • Léonardo Da Vinci
  • Ligue des Droits Humains (LDH) Liège
  • Maison Arc-en-Ciel (MAC) Liège
  • La Marmite
  • La Mazza Madrè
  • Migrations Libres
  • Le Monde des Possibles
  • Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) Liège
  • Peuple et Culture (PEC)
  • Point d’Appui
  • Promotion et Culture
  • Résistance contre l’Oppression le Sexisme et l’Austérité (ROSA)
  • Le Ressort
  • Serhildan Liège
  • Solidaris Liège
  • Territoires de la Mémoire
  • TransPédéGouines (TPG)
  • Ultras Infernos (UI96)
  • Union Liégeoise pour la Défense de la Paix (ULDP)
  • La Vie en Rouge
  • Voix de Femmes
  • La Voix des Sans Papiers (VSP) de Liège
  • La Zone